Maxiane à la conquête du sud (de l'Amérique) travel blog

¡Buon provecho!

Un pavé de Barichara

Barichara

La balade pour Guane

Guane

L'église de Guane

La fine équipe, et la Subaru!

Ariane au décollage

5 4 3 2 1 Ariane décolle (je ne cautionne pas du...

Jeisson (et un bout d'Ariane)

un señor que tiene un poquito miedo

El canyon! 1

El canyon! 2

El canyon! 3

Atterrissage de Coralie

Atterrissage de Maxime

Celebracion!


On a commencé notre chemin par faire du 4x4 avec une buseta. Le début de la

"route" pour aller de Villa de Leyva à San Gil est un chemin de terre formé de

nids de poules. Arrivée à San Gil, une autre vieille ville, au creux des

montagnes, réputée aujourd'hui pour la pratique des sports extrêmes. Comme

beaucoup de villages colombiens, la vie sociale se passe sur la grande place

centrale, qu'ils appellent "parc", à l'ombre de grands arbres, en face de

l'église. San Gil est une ville de passage, sur la route de Bogotà à

Bucaramanga. C'est en voyant le marché et les entrepôts environnants qu'on voit

que c'est aussi une ville active et commerçante.

Première expérience pour Coralie d'hôtel miteux... En contrepartie, on l'a

emmenée faire du rafting le lendemain. L'activité s'est très bien passée, le

guide était très cool, nous étions 2 rafts sur la rivière, accompagnés de 2

kayakistes français. Sur notre raft, seulement nous trois, et le guide. On n'a

eu besoin de personne d'autre pour se retourner dans un rapide. Grosse frayeur,

mais "mas de miedo que de mal". En discutant avec un des kayakistes français

installé à San Gil depuis 2 ans, nous avons réussi à avoir un bon plan pour

faire du parapente au-dessus du Canyon de Chicamocha le surlendemain.

Ca nous a laissé le temps de passer une journée de plus dans la région du

Santander, pour visiter deux petits villages reculés. Bus jusqu'à Barichara,

puis petite randonnée pour atteindre Guane. Là, le temps semble s`être arrêté

il y a quelques siècles. Dans les deux villages, maisons blanchies à la chaux,

portes colorées, petits patios.

Nous voilà partis, Ariane, Coralie, Maxime et Benoît (l'autre kayakiste

français), dans une Subaru break, avec nos trois gros sacs à dos, deux nacelles

et une voile de parapente biplace. La Subaru en première à 10 km/h, avec pour

conducteur Jeisson le pilote de parapente - cinéaste... Ambiance décontractée,

musique de fond "La Rue Kétanou", mais dans toutes les têtes, c'était

l'inquiétude du vol!

C'est parti! Vingt minutes de vol pour tout le monde, pures sensations, et une

super vue du Canyon de Chicamocha! Nous nous échangeons nos impressions dans le

bus qui nous emmène vers Bucaramanga. Baptême pour Coralie, qui était ravie.

Vous vous en doutez, Bucaramanga (vu le nom), est juste une escale pour Santa

Marta. Félicitations de notre équipe de trois pour la belle négociation du

billet de bus (-20%)! L'esprit encore dans les airs, nous sommes heureux de

faire 9h de bus de nuit...



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |